© Elisabeth Van Hecke 2017

Two years of us / B&B Time

4 Dec 2016

(french only)

Il y a des rencontres qui ne marquent pas et d’autres qui changent toute une vie. La première fois que j’ai vu Romain, ça nous a fait ni chaud ni froid. On s’est parlé cinq minutes, on a fait quelques photos et puis on s’est ajouté sur Facebook. Une rencontre basique classique de soirée en soit.

On s’est revu quelques mois plus tard aux 24h vélos de Louvain-la-Neuve, je sortais d'une relation quelque peu compliquée sur la fin et de changer d’école (et de perdre presque tous mes "amis" par la même occasion). Bref, je n’étais pas au top de ma forme et croiser le regard de Romain a illuminé ma soirée et il semblait aussi content de me voir. Après avoir perdu de vue les personnes avait qui j’étais venue, j’étais ravie de voir un regard familier. On a tout de suite cliqué, et il s’est assuré que j’allais bien toute la soirée en restant avec moi et en parlant avec moi. A un moment donné alors qu’on était dans le kot d’un ami d’un ami (certains d’entre vous savent comment ça se passe en soirée surtout à Louvain-la-Neuve), je rentrais et lui sortait et il a posé sa main sur ma hanche en me demandant si j’allais bien. Il m’a fallu trois bonnes secondes pour lui répondre un petit oui. En le voyant sourire et en voyant l’attention qu’il me portait, j’ai su que je ne pouvais pas le laisser filer. En lui disant au revoir vers minuit (quelle Cendrillon je fais), je l’ai embrassé. S'en sont suivis des rendez-vous et des rendez-vous avant qu'on décide de se mettre ensemble.

 

Plus de deux ans après, je suis toujours aussi accro à son sourire. Je veux vous écrire cet article pour vous parler de lui, de moi et de nous. Vu que c’est un article un peu compliqué à écrire et que c’est parfois difficile de développer mes idées, je vais m’en tenir au français. J’ai peur de manquer de vocabulaire pour exprimer certaines choses en anglais.

 

En deux ans, nous avons construit une véritable relation solide, avec de la confiance, des rires à n’en plus finir et beaucoup d’amour. Beaucoup a changé depuis le début. Le revoir à cette soirée a été un vrai déclic mais mettre une place quelque chose de concret, c’est autre chose. Être avec Romain m'a fait grandir et m'a donné confiance en moi et je pense avoir eu le même effet sur lui. J'ai l'impression qu'il est plus mature maintenant qu'au début de notre relation. 

Dès que quelque chose ne va pas, il est le premier vers qui je me tourne et c'est le premier qui remarque quand quelque chose me tracasse. Il a un regard extérieur sur les choses dans lesquelles je suis immergée et il m’aide à y voir clair quand tout est flou et je fais de même pour lui. Je n’ai jamais vécu quelque chose d’aussi fort auparavant. Habituellement, je suis quelqu'un d’assez indépendant et là on est devenu très vite fusionnel avec ce besoin de se voir très souvent.

 

Cette dernière année a été un véritable chemin d’acceptation pour moi. Rien de douloureux, mais bien une route vers la douceur et la légèreté, un passage qui permet de me décharger de ce dont je n’ai plus besoin sans culpabiliser. Je m’accepte maintenant comme je suis, avec mes qualités et mes défauts. J’accepte ma folie et le fait que mes envies sont grandes et j’assume mes choix (ça a toujours été le cas mais auparavant c’était quelque peu culpabilisant) et même si Romain n’est pas responsable de ce changement, le fait de l’avoir eu avec moi pendant tout ce temps m’a beaucoup aidé. Il n’a jamais hésité à m’encourager ou à me dire qu’il était fier de moi. J’espère lui avoir apporté la même chose.

 

Même si nous sommes très fusionnels, nous avons réussi à nous construire seuls sur le côté, à avoir notre propre identité en ayant nos propres activités et notre propre cercle d’ami personnel. Romain a ses soirées avec ses amis et j’ai les miennes et il en est de même pour nos passions. Aucun de nous deux ne s’impose dans la vie "privée" ou "personnelle" de l’un et de l’autre mais s’y intéresse malgré tout. Romain me pose beaucoup de question sur mes articles et les photos que je poste, il relit régulièrement les articles après moi pour repérer les fautes d’orthographe qui m’auraient échappées (une fois que vous avez lu le texte une vingtaine de fois, certaines fautes passent à la trappe) et je m’implique dans ses jeux ou les sports qu’il pratique occasionnellement. J’essaie de comprendre, je lui pose des questions et ça nous rend heureux tous les deux. A côté de cela, nous organisons parfois des soirées avec ses amis ou les miens et nous avons des passions communes : la musique (le hard style plus spécifiquement), Harry Potter, une envie de voyager et découvrir des choses, pour ne citer que cela. Je pense que c’est ce que je préfère dans notre dynamique, il y a lui, il y a moi et il y a nous.

 

Avec lui ce sont les petites choses qui me font rire. Il y a quelques jours, alors que l’on faisait un Skype, il a décidé de prendre son téléphone et de se filmer en mode vlog dans sa cuisine alors qu’il allait se chercher à boire. J’ai rigolé comme une folle et c’est pour ce genre de petits moments, qui ne durent que quelques minutes, que je me sens si chanceuse d’avoir Romain près de moi au quotidien. Une seule soirée laisse des souvenirs intarissables. Il n’y a aucune gêne entre lui et moi. On peut tout se dire, on peut rigoler de tout et ça fait du bien. Ce qui me fait beaucoup rire aussi, c'est de voir comment les petites manières et les expressions de chacun déteignent sur l'autre. Il y a certaines expressions en néerlandais que je prononce souvent avec ma maman et ma sœur que Romain a adopté et qu'il utilise souvent (juste pour exemple, il y a "zo lekker", "zo mooi" et le surnom "mijn lieve schat" qui sont dans son top 3 et qui reviennent quasi quotidiennement).

 

Il ne se lasse pas de me dire que je suis belle, et honnêtement, cela me fait beaucoup de bien. Cela peut sembler hautain ou narcissique ou peu importe mais ce n’est pas du tout le but ici. Le fait de ne pas être avare en compliments booste la confiance en soi. De mon côté aussi, je ne me lasse pas de lui dire à quel point j’aime son sourire et ses yeux et que j’ai de la chance qu’il soit dans ma vie. Je suis heureuse qu’on soit toujours comme cela deux ans après le début de notre relation.

Malgré le côté niais dans lequel on est toujours, nous ne sommes plus du tout dans le même état d’esprit qu’au début (ce qui me semble logique). On est dans une relation mature, on sait ce qu’on veut, on parle de notre avenir proche mais on arrive à rester de grands enfants malgré tout et je pense qu’il n’y a pas de meilleure recette au bonheur que celle-la.

 

Romain fait partie de ces rencontres qui ont changé ma vie. Je ne le remercierai jamais assez d’être resté avec moi, même quand c’était difficile, de m’avoir montré à quel point il tient à moi, de m’aimer comme il le fait et de me faire rire à en avoir mal au ventre. Il est la personne avec qui je veux me réveiller tous les matins et à qui je veux dire bonne nuit tous les soirs. Cet article est dégoulinant d’amour, cela va en dégoûter certains mais soit. Je me sens beaucoup plus légère depuis qu'il est là.

 

Merci mon amour, pour ces merveilleuses deux années écoulées et merci déjà pour les prochaines à venir. Je t’aime tellement ♥

Please reload

Recent posts :

September 5, 2019

June 11, 2018

May 29, 2018

May 13, 2018

May 9, 2018

February 24, 2018

February 1, 2018

Please reload